Home / Les dernières actualités / Allemagne : le chimiste antivax Andreas Noack meurt d’une « crise cardiaque » après avoir évoqué la présence de graphène dans les vaccins

Allemagne : le chimiste antivax Andreas Noack meurt d’une « crise cardiaque » après avoir évoqué la présence de graphène dans les vaccins

Captain Harlock
Démocratie Participative
05 décembre 2021

 

Vous connaissez peut-être le docteur en chimie Andreas Noack. Cet opposant à la vaccination de masse avait été arrêté en plein livestream en 2020.

Par la suite, les autorités allemandes avaient expliqué que l’opération de police ne visait pas spécialement Andreas Noack mais « le bâtiment » où il résidait et que la police voulait « fouiller ».

Andreas Noack a continué à faire valoir son opinion sur la vaccination. Sa dernière vidéo concernait la présence de graphène dans les vaccins, une présence niée officiellement.

Dans la nuit du 25 au 26 novembre, Andreas Noack a été victime d’un malaise cardiaque à son domicile. Il a été hospitalisé avant de mourir dans un hôpital bavarois.

Commentez l’article sur EELB.su